Un press-book et des photos en HD sont disponibles sur demande par e-mail

 

 

journal "Le Messager" écrit par Franck Pellet

 

 

 

Chroniques de ¨Distorsions¨  publiées sur Rockenfolie la radio

 

Chronique du vendredi 11 mars

Album: Distorsions

Titre: Apocalypse - Haine - From the dark - ...

Première écoute... Premières impressions: un jeu avec l'espace stéréophonique, mélodique, clean vocal, chant en français... Ok. J'enchaîne rapidement avec la piste 2 et les autres pistes. Tiens, il m'avait été annoncé un groupe metal thrash. Je m'attendais à entendre une musique lourde, un chant guttural le plus profond possible. Il n'en est rien.

Alors, certes, les bases metal thrash sont assez bien présentes. Toutefois, la guitare, à la fois puissante et hypnotisante, est bien plus mélodique et correspond sans doute à un passage d'émotions et de message, les solis n'en sont d'ailleurs que plus performants. La basse est rythmiquement forte et mélodiquement harmonisée à la guitare. La batterie semble parfois répondre aux questions ou affirmations guitaristiques. Elle nous entraîne avec force dans un monde contestataire que confirme allègrement les paroles. Ces trois-là ont quelque chose à dire et ils le disent. Comme je le disais, en première impression, j'aime beaucoup la maîtrise de l'espace stéréophonique sans pour cela que ce soit systématiquement exagéré. Au contraire, la maîtrise en est subtile. La voix est relativement bien dosée et me séduit assez en ce sens que le guttural extirpé des tripes nuiraient à la gravité des paroles et du message délivré et surtout à leur compréhension.

En conclusion, j'ai beaucoup apprécié cette écoute. Les mecs m'ont surpris par leur côté aussi grave que mélodique pour un groupe trash metal. Voilà donc une agréable découverte, qui se laisse écouter et apprécier sans aucune lourdeur.


Chronique publiée par Monky
           
    Chronique du jeudi 14 avril

Mes copines, allons-nous encore une fois nous laisser embarquer dans les désirs tourmentés autant qu'ésotériques d'un groupe à la fois Suisse et carrément thrash heavy pour t'peter la gueule à la sauce de Neuchâtel ?

Ouais !!! Pis qu'on en r'demande et pis qu'on en r'demande encore, mes copines, quand c'est bon comme "Distortions" des p'tits gars d'X-calibur que vot' barbare de serviteur (affubler d'un prof...) eu la chance inouïe et l'immense honneur de croiser sur un parking sombre de la banlieue de Peillo...

Nan, pasque dans l'genre " on-s'prend-pas-la-tête-pis-on-envoie-du-bois-pis-d'la-mélodie-toute-cool -toute-spontanée-pis-tout-ça-sur-des-textes-en-français-qu'c'est-pas-trop-con-c'qu'y zont-à-dire " ben nos p'tits suisses bah y s'posent là, eh ouais ma copine !

Nan, au-delà de tout c'qu'on pourra dire, faire, ou penser, les copines, quand on croise du bon, bah on s'dit " m***de, c'est bon ça !" pis on s'met "Distortions" à fond dans la caboche, on prend son pied, mes copines, et on se jure devant Ozzy qu'on s'ra prêt à vendre son âme (ou s'qu'y en reste ...) à chaque fois qu'on chop'ra du neuf sur " ze Neuchâtel combo of X-CALIBUR"

Album : DISTORSIONS (Autoprod' - 2009)


Chronique publiée par Serge le Barbare

                                                                                                                                                                      

 

 

 

 

 

Legacy Records / Label 2014